HENRY VI

Jeudi 15 mars 2012, Théâtre de La Foudre, Petit-Quevilly, 19h00




   Tout d’abord, l’accueil : on ne peut mieux, puisque, à peine entrés dans le hall, nous sommes face à  Thomas Jolly qui, donc, nous reçoit très gentiment, très simplement surtout. Quelle disponibilité de sa part   30 minutes avant le début du spectacle. Et lui-même y tient un rôle, qui plus est : « Si vous partez à l’entracte, je ne vous en voudrais pas… »… Nous voici donc à l’aise… le suspense peut commencer : aimerons-nous au point de rester les 4 heures, (voire même les 8, puisque demain est un autre jour, mais c’est surtout la suite et la fin de ce marathon théâtrale), ou partirons-nous, déçus ? Moi, les performances, je ne suis pas fan, a priori. En plus, Shakespeare, dont je n’ai pas tout lu, j’avoue, car je m’ennuie parfois, n’est pas ma tasse de thé. Sans compter le nombre de spectacles « shakespeariens » pas toujours réussis… Et puis Henry VI, c’est une découverte, mais ça c’est plutôt positif, d’une espèce de monstre de pièce… ceci l’est déjà moins : Je n’ai pas retenu le nombre d’actes ni de scènes. C’est « Too much » mon cher William…

Bref, en milieu de semaine, avec le boulot le lendemain, si ce n’est pas bon, bye bye à l’entracte car j’ai passé l’âge de rester jusqu’à la fin pour être gentil. Même quand j’ai payé.

Voici l’histoire...

A la mort de Henry V, Henry VI (vous suivez ?…), monte sur le trône. C’est donc son histoire que nous allons suivre, avec un grand H...Elle est tellement riche, que je ne sais par où commencer.
Depuis sa plus tendre enfance, il va devoir surfer sur les trahisons dans son propre camp, mais aussi sur la tourmente extérieure qu’est cette guerre interminable contre la France.
Dissensions intestines et chaos extérieur, tout un programme… tout un spectacle… toute une galerie de personnages passionnants à suivre. C’est riche et foisonnant, je vous encourage à découvrir cette histoire, ou simplement, pour en savoir plus, suivre ce lien.

Mon avis
Aucun risque que nous partions à l'entracte ! Dès les premières minutes, on sait que ce sera bon. C'est du solide. C’est le théâtre que j’aime. De la farce au tragique, parfois brutalement. C’est un beau succès mérité, et qui le sera demain encore j’espère. En tout cas, je suis conquis.
Le travail est collectif, collégial même. Cela se sent. Tout le monde est au niveau, et ils sont nombreux : 18 comédiens qui jouent plusieurs rôles, et, au moins, autant de figurants.
A l’entracte, je me réjouis d’en avoir encore autant à savourer (1h45). Et je pense aussi à demain avec le sourire. Nous avons fait le pari de prendre les places bien avant. Pari gagné. Je ne vois pas comment le travail offert pourrait être moins bon demain. Ça paraît impossible.
Les comédiens donnent beaucoup, tout parfois. Et, en sortant, de nombreuses images nous hantent : la scène entre Mortimer et Richard duc d’York, qui se termine par l’ascension céleste de Mortimer recouvert de son arbre généalogique ; la bataille de Bordeaux et son final avec la mort de Talbot ; Jeanne D’Arc qui monte au bûcher ; la scène entre Suffolk et Marguerite ainsi que le final… entre autres… Whaouh… Dès le début j’ai été conquis, à la fin, je suis soufflé…
Vivement demain.

COUREZ voir ce spectacle. Une telle distribution, une telle pièce et, surtout, un tel résultat, c’est rare, très rare. Le public fut unanime ; si demain la qualité est la même, ce sera un triomphe. On y était déjà presque ce soir. Pas un spectateur n’a trouvé le spectacle moyen ou médiocre. Des plus jeunes lycéens, nombreux, aux plus anciens de nos aînés, nombreux aussi. C’est un vrai spectacle populaire, divertissant et intelligent.
Enfin, et c’est aussi remarquable, le prix des places est tout à fait abordable.A peine plus cher qu’une place au Gaumont en 3D. BRAVO et MERCI monsieur Jolly.
A demain, pour la suite…

Richard

3 commentaires:

  1. Merci
    RICHARD pour cet article. Vous avez osé l'expérience H6 et en parlez très bien. Espérons que vos lecteurs se laisseront convaincre. J'ai testé le 2x4h ET le 8h, grande variété d'émotions garantie!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci à vous, pour ce commentaire encourageant et positif !
    Ceci étant, je dois avouer que le lendemain, même si je suis resté globalement satisfait, je n'ai pas été enthousiasmé autant.
    J'en parlerai dans un prochain article.

    RépondreSupprimer
  3. La 2ème partie est bcp + dramatique; elle nous oblige à être très attentif, concentré, cela nous demande un effort pour comprendre ce qui se trame au palais; la preuve, c'est que ce bon William nous donne une 2ème leçon de généalogie au cas où la scène de Mortimer n'aurait pas suffit. l'Histoire est complexe. Mais j'ai aimé cet effort, j'ai aimé être ainsi un spectateur actif pdt cette 2ème partie.
    C'est aussi pour cela , je pense, que les acteurs nous applaudissent à la fin; Pour nous remercier de cette "participation".
    J'attends votre prochain commentaire, cher Richard.
    RV le 12 mai?

    RépondreSupprimer