Mots d'Auteurs

Citations

                                         



"Qu’est-ce que le théâtre? Qu’est-ce que son unicité? Que peut-il faire que ne peuvent faire ni le film ni la télévision?
[…]
Le théâtre [peut] exister sans maquillage, sans costume autonome ni scénographie, sans un lieu séparé de spectacle (scène), sans effets de lumière ou de sons, etc. Il ne peut pas exister sans la relation acteur/spectateur, sans la communion de perception directe, “vivant”. […]
Il n’y a qu’un seul élément que le cinéma et la télévision ne peuvent voler au théâtre: la proximité de l’organisme vivant.
L’essence du théâtre est une rencontre. Celui qui accomplit un acte d’autorévélation est, pour ainsi dire, celui qui établit un contact avec lui-même. Cela veut dire une confrontation extrême, sincère, disciplinée, précise et totale- pas seulement une confrontation avec ses pensées, mais une confrontation qui implique tout son être, depuis ses instincts et son inconscient jusqu’à son état le plus lucide.
Pourquoi sommes-nous concernés par l’art? Pour dépasser nos frontières, aller au-delà de nos limites, remplir notre vide – pour nous accomplir. Ce n’est pas une condition, mais un processus au cours duquel ce qui est sombre en nous devient lentement transparent. Dans ce combat avec la propre vérité de chacun, cet effort pour arracher le masque de la vie, le théâtre avec sa perception par la chair, m’a toujours semblé une sorte de provocation.
Nous ne travaillons pas pour l’homme qui va au théâtre pour satisfaire un besoin social […] Nous ne sommes pas ici pour satisfaire ses “besoins culturels”. Mensonge que tout cela. Pas plus que nous travaillons pour l’homme qui va au théâtre se détendre. […] Ce qui nous concerne, c’est le spectateur qui souhaite réellement, par la confrontation avec le spectacle, s’analyser lui-même. Ce qui nous concerne, c’est le spectateur qui ne s’arrête pas à l’étage élémentaire d’intégration psychique, content de sa pauvre petite stabilité géométrique et spirituelle, connaissant exactement ce qui est bien et ce qui est mal, et qui jamais ne doute. Parce que ce n’est pas à lui que s’adressaient El Gréco, Norwid, Thomas Mann et Dostoïevski, mais à celui qui entreprend un processus sans fin d’auto-développement, dont l’inquiétude n’est pas générale, mais orientée vers la recherche de la vérité sur lui-même et de sa mission dans la vie.
L’essence du théâtre se trouve ni dans la narration d’un événement, ni dans la discussion d’une hypothèse avec le public, ni dans la représentation de la vie quotidienne, ni même dans une vision – mais le théâtre est un acte accompli ici et maintenant dans les organismes des acteurs, devant d’autres hommes, quand nous découvrons que la réalité théâtrale est instantanée, non pas une illustration de la vie mais quelque chose près de la vie par analogie
Je m’intéresse à l’acteur parce que c’est un être humain. Cela suppose deux points principaux: premièrement, ma rencontre avec une autre personne […] : en bref, surmonter notre solitude. Deuxièmement, la tentative de se comprendre soi-même par l’attitude d’un autre homme, se retrouvant soi-même en lui."

 Grotowski, Vers un théâtre pauvre


"La survie du théâtre (qui ne serait pas seulement divertissement commercial ni marchandise de vendeurs d’effets dramatiques) dépend de la création d’une nouvelle façon d’être acteurs, qui pénètre la situation et rende compte de ce qu’elle est avec rigueur, précision et netteté – parce que chaque fois elle est nouvelle – qui rende compte de ce que veut dire un être humain.
C’est au cœur de toutes mes pièces: mettre en jeu les complexités de l’être humain et de la situation en sorte que, les révélant, nous puissions les recréer – et ainsi comprendre mieux ce que nous faisons.
Comment faire en sorte que Lear soit Lear et Antigone, Antigone, et que les spectateurs quittent, après, la salle, en sachant qu’ils se sont vus eux même? Si nous y parvenons, le théâtre retrouvera son utilité."

Edward Bond




"Pour moi, seul le tragique a cette beauté si pleine de sens qui est la vérité. C'est le sens de la vie - et l'espoir. De tous temps, le plus noble s'est révélé le plus tragique.
Les gens qui réussissent et ne vont pas plus loin, vers un échec plus grand, appartiennent spirituellement à la classe moyenne. Le fait qu'ils s'en tiennent au succès est la preuve de leur insignifiance et de leur compromission
Comme leurs rêves devaient être beaux !
Celui qui poursuit seulement ce qu'il peut atteindre devrait être condamné à l'atteindre et à le garder. Lauriers et héros se faneront ensemble. Ce n'est qu'à travers ce qu'il ne peut atteindre que l'homme trouve un espoir qui vaille la peine qu'on vive et qu'on meure pour lui et qui permette de se trouver.
Celui dont la récompense est un espoir désespéré est celui qui se rapproche le plus des étoiles et du pied de l'arc-en-ciel."
Eugène O'Neill




"Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre: par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu."
Victor Hugo


“Rien de plus futile, de plus faux, de plus vain, rien de plus nécessaire que le théâtre.” 
Louis Jouvet


"Regarder, c'est être peintre. Souffrir, c'est être poète. De l'union de la plastique et de l'âme on peut faire naître le plus bel art vivant intégral : le théâtre."
Henry Bataille

 

"La vie, c'est une pièce de théâtre : ce qui compte ce n'est pas qu'elle soit longue mais qu'elle soit bien jouée."
Sénèque


"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles."

"Je tiens ce monde pour ce qu’il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle."
  William Shakespeare

 
"C'est une extraordinaire chose que le théâtre. Des gens comme vous et moi s'assemblent le soir dans une salle pour voir feindre par d'autres des passions qu'eux n'ont pas le droit d'avoir - parce que les lois et les mœurs s'y opposent".
André Gide


"L’action du théâtre comme celle de la peste est bienfaisante, car poussant les hommes à se voir tels qu’ils sont, elle fait tomber le masque, elle découvre le mensonge, la veulerie, la bassesse, la tartufferie."


"S'il est encore quelque chose d'infernal et de véritablement maudit dans ce temps, c'est de s'attarder artistiquement sur des formes, au lieu d'être comme des suppliciés que l'on brûle et qui font des signes sur leurs bûchers.
Les idées claires sont, au théâtre comme partout ailleurs, des idées mortes et terminées."

"Sans un élément de cruauté à la base de tout spectacle, le théâtre n’est pas." 
 Antonin Artaud


"Tout le monde peut faire du théâtre, même les acteurs."
Augusto Boal



"Au théâtre les gens veulent sans doute être surpris, mais avec ce qu'ils attendent."
Tristan Bernard


"La télévision et le cinéma saturent et banalisent nos vies, ils banalisent de plus en plus notre théâtre."
Edward Bond


"Le metteur en scène n'est utile que si l'acteur est meilleur avec lui que sans lui. Sinon, à quoi bon ?"
Patrice Chéreau


"Un acteur ne fait jamais semblant. Il est son personnage tout le temps qu'il est en scène."
Julien Green


"Le théâtre est un métier d'enfance et de lumière."
Claude Jasmin


"On fait du théâtre parce qu'on a l'impression de n'avoir jamais été soi-même et qu'enfin on va pouvoir l'être."
Louis Jouvet


"Faire du théâtre est la chose la plus superficielle, la plus inutile du monde, et du coup on a envie de la faire à la perfection."
Bernard-Marie Koltès


"Magie du théâtre ! Qu'importe la salle, la scène et ce qui va se passer sur scène. L'essentiel c'est que quelque chose va se passer."
Andreï Makine


"Une pièce de théâtre ne m'intéresse que si l'action extérieure, réduite à la plus grande simplicité, n'y est qu'un prétexte à l'exploration de l'homme; si l'auteur s'y est donné pour tâche non d'imaginer et de construire mécaniquement une intrigue, mais d'exprimer avec le maximum de vérité, d'intensité et de profondeur un certain nombre de mouvements de l'âme humaine."
Henry de Montherlant



"Nous aimons tous la douleur, la violence, le sang, la mort au théâtre ; les Grecs aiment le sacrifice, l'égorgement. Ils ont compris que les choses, la violence, doivent s'exprimer d'une manière ou d'une autre et qu'il vaut mieux les exprimer sur une scène que dans la réalité." 
Ariane Mnouchkine


"Je voudrais qu'on éteigne la lumière sur le théâtre maintenant et que tous ceux qui savent, qui croient savoir, reviennent au théâtre dans le noir, non pour encore et toujours regarder, mais pour y prendre une leçon d'obscurité, boire la pénombre, souffrir du monde et hurler de rire."
Valère Novarina


"Au cinéma, ce qui marche bien, ce sont les scènes de rencontre. Au théâtre, ce sont les scènes de rupture."
Olivier Py


"Lire une pièce, c'est la mettre en scène dans sa tête."
Christian Rist


"Le théâtre, c'est la superbe exaltation de la vie, la concentration des émotions, la possibilité de crier devant un public les secrets les plus intimes du coeur humain." 
Jean-François Somain


"Ne forçons point notre talent, nous ne ferions rien avec grâce."
La fontaine


"N'oubliez jamais que les gens viennent au théâtre non pour vous voir jouer mais pour jouer avec vous."
Michel Bouquet


"...C'est de la vie sous une forme plus concentrée, plus courte, ramassée dans le temps et l'espace. ...Tout le problème est de savoir s'il y a cette étincelle, cette petite flamme qui s'allume et qui donne une intensité à ce moment ramassé, ou pas. ...au théâtre, d'une seconde à l'autre, le public peut être perdu... Le risque existe toujours, à chaque instant, que l'étincelle de vie disparaisse.
La seule justification de la forme théâtrale est la vie.
[…] des gens, nourris de Brecht et d’Artaud, travaillant avec de bons moyens donnés par de bons établissements, avec une bonne étude scénographique, une bonne analyse du contenu de la pièce… présentent une œuvre soutenue par tout ce qui rend leur acte culturellement respectable.
Pour faire du théâtre, pour examiner et pour comprendre le théâtre, il n’y a qu’une seule chose dont on ait besoin: la matière humaine."
Peter Brook, Le diable c’est l’ennui, L’espace vide


"Le théâtre est beaucoup moins conventionnel que les autres arts comme la peinture, la musique, la sculpture et même la littérature."

"Il n’y a pas de petits rôles, il n’y a que de petits acteurs."

"Le malheur du théâtre, c’est que les acteurs sont tout à fait prêts à faire de leur art un simple métier."
Constantin Stanislavski


"Moi ce que j'aime au théâtre c'est faire entendre le silence"
 Didier Sandre (comédien)


"Il faut montrer la vie non telle qu'elle est, ni telle qu'elle doit être, mais telle qu'elle doit nous apparaître"


"Dans la vie, il n'y a pas d'effets, ni de sujets bien tranchés ; tout y est mêlé, le profond et le mesquin, le tragique et le ridicule. Les gens dînent, ils ne font que dîner, et pendant ce temps, s'édifie leur bonheur ou se défait leur existence toute entière."(La mouette)

"Je mène tout l'acte tranquillement et doucement, mais à la fin, pan dans la gueule du spectateur." (à propos d'Ivanov)

"Au mépris de toute les règles de l'art dramatique, je l'ai commencé forte et terminée pianissimo." (à propos de la Mouette)

"Sur la scène laisse-toi aller à tes pensées au milieu même des conversations"             adresse à une de ses comédiennes (Olga Knipper)
Anton Tchekhov


"On a dit que le théâtre est la complicité tacite entre deux menteurs, l'un qui veut faire croire à des choses qui n'existent pas, l'autre qui veut faire semblant d'y croire"            
LaurentTerzieff


"Ne pas aller au théâtre, c'est faire sa toilette sans miroir"

"Le théâtre est un miroir renvoyant aux spectateurs les passions dont ils doivent se purger, se nettoyer" 
Sacha Guitry


"J'adore le théâtre. c'est tellement plus réel que la vie."            
Oscar Wilde 

"Et puis les acteurs sont des animaux étranges qui s'inventeraient une neige pour y laisser une trace de toute façon" 
Philippe Torreton 


"Je décortique, j'observe, je lis et relis avant de prendre. Oui, je me "prends" la tête ! Évidemment, sinon, je ne "prends" rien du texte !"
 Anthony Poupard (comédien)



"Acteurs, jouissez donc de vos droits ; faites ce que le moment et votre talent vous inspireront. si vous êtes de chair, si vous avez des entrailles, tout ira bien, sans que je m’en mêle; et j’aurai beau m’en mêler, tout ira mal, si vous êtes de marbre ou de bois. C’est là [au théâtre] qu’ils verront l’espèce humaine comme elle est, et qu’ils se réconcilieront avec elle
Soit donc que vous composiez, soit que vous jouiez, ne pensez non plus au spectateur que s’il n’existait pas. Imaginez sur le bord du théâtre un grand mur qui vous sépare du parterre. Jouez comme si la toile ne se levait pas.
S’il [l’auteur] cesse de dialoguer, il prêche.
Une des parties les plus importantes de l’art dramatique, et une des plus difficiles, n’est-ce pas de cacher l’art?
Tu pâlis… Tu trembles… Tu me trompes… Dans le monde, parle-t-on à quelqu’un? On le regarde, on cherche à démêler dans ses yeux, dans ses mouvements, dans ses traits, dans sa voix, ce qui se passe au fond de son cœur. Rarement au théâtre. Pourquoi? C’est que nous sommes encore loin de la vérité.
Il y a quinze ans que nos théâtres étaient des lieux de tumulte, les têtes les plus froides s’échauffaient en y entrant, et les hommes sensés y partageaient plus ou moins le transport des fous. […] On était arrivé avec chaleur, on s’en retournait dans l’ivresse. […] C’était comme un orage qui allait se dissiper au loin, et dont le murmure durait encore longtemps après qu’il s’était écarté. Voilà le plaisir. Aujourd’hui on arrive froids, on écoute froids, on sort froids, et je ne sais plus où l’on va.
Mettez mon imagination en train, et je verrai au plus loin, et je devinerai ce que je ne verrai pas.
Vos règles vous ont faits de bois, et à mesure qu’on les multiplie, on vous automatise.
Il n’y a que le vrai qui soit de tous les temps et de tous les lieux.Votre dessein serait-il de faire de l’action théâtrale une chose technique qui s’écartât tantôt plus, tantôt moins de la nature. […]
Moi je sortirais de la nature, pour me fourrer où? Dans vos réduits où tout est peigné, ajusté arrangé, calamistré? Que je me déplairais là! J’avais cru que les salles devaient être faites pour les acteurs; point du tout, les acteurs sont des espèces de meubles qu’il faut ajuster aux salles…
Veuillez-le, veuillez-le, vous qui avez de la noblesse, de la simplicité, de la vérité, de la sensibilité, de l’imagination, du style, de la grâce; vous qui connaissez les mœurs, les usages, les hommes, les femmes; vous qui avez de la gaîté, du naturel, de la finesse, de l’honnêteté, de l’originalité! MAIS OUBLIEZ VOS RÈGLES, LAISSEZ LÀ LA TECHNIQUE. C’EST LA MORT DU GÉNIE."
 Diderot

L'acteur ne peut improviser que quand il se sent intérieurement joyeux. En dehors d'une atmosphère de joie créatrice, de jubilation artistique, l'acteur ne se découvre jamais dans toute sa plénitude [...] Il faut travailler dans la joie et la gaîté !
 Meyerhold

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire